CSS 2, pratique du design web

Raphaël Goetter, webmestre du site Alsacréations, qui fait partie des sites de référence en français sur les CSS, a sorti son livre : CSS2, Pratique du design web. Et je l'ai acheté, sur la base de plusieurs motivations, telles que : apprendre encore sur les CSS, avoir un bouquin de référence en français, arrêter de répondre à toutes les questions de mon homme qui débute en CSS et qui me perturbe quand je réfléchis à la meilleure manière de coder tel ou tel document, ou encore permettre à l'auteur, dont j'ai abondamment utilisé les conseils et tutoriaux, de toucher quelques droits d'auteur ma foi bien mérités.
Et après lecture ? Je pense que c'est un excellent bouquin pour les débutants en CSS2, et tous les webmestres qui ont trop longtemps travaillé avec des frames, des tableaux, et des logiciels graphiques comme Dreamweaver ou FrontPage, et qui veulent se mettre à faire du code propre, respectueux des standards et accessibles au plus grand nombre d'internautes, y compris ceux qui sont handicapés. Raphaël Goetter pose clairement le sujet. Le rappel des règles de base du HTML est loin d'être inutile, et la progression pédagogique pour s'approprier le fonctionnement des CSS plutôt bonne. L'ensemble du bouquin permet de se jeter à l'eau, et un peu plus.

Pour ma part, j'y ai enfin compris clairement la technique des "portes coulissantes", utile notamment pour faire de chouettes menus avec des images, et comment intégrer des contenus dans des cadres graphiques sympatiques s'adaptant à la longueur du texte.

En revanche, je déplore l'absence d'explication sur les DTD (Document Type Definition), ces quelques lignes de code barbares en tête de toute page HTML, qui sont un vrai casse-tête chinois pour les débutants : à quoi ça sert, lequel choisir, quelles incidences cela a-t-il sur le comportement des navigateurs et les contraintes de codage ??? J'ai mis du temps avant de savoir répondre (en gros) à ces questions, et surtout à décider quel(s) DTD utiliser pour mes besoins propres, en fonction du type de site développés.
J'aurais bien vu aussi un petit chapitre sur les outils du développeur. Pas évident là non plus de choisir avec quoi écrire son code et ses feuilles de style (je donne quelques réponses à cette question cruciale dans les pages de ce blog).

Bref, une bonne base, mais qui mériterait d'être complétée... et qui ne me dispense pas encore tout à fait de répondre aux questions de mon homme... Encore un effort, Raphaël !

Libellés : ,

0 Commentaire(s) :

Enregistrer un commentaire