Visitez Le Louvre


Nos musées nationaux, les expositions qu'ils organisent, et désormais leurs sites web, sont de plus en plus, et de plus en plus visiblement, "soutenus" - c'est à dire financés - par des entreprises privées, qui en profitent pour se faire leur publicité.

En tant que fan de musées et de belles pages web, je ne peux que me réjouir du nouvel élan que cela a donné à nos musées, dont les locaux, les activités et la présentation se sont dynamisés, pour être désormais à un niveau de qualité comparable à celui des plus grands pays du monde. Cela s'impose pour un pays qui est encore en 2005 la première destination touristique mondiale (voir le papier de France 3, qui reprend les éléments que j'ai lus dans la presse ces derniers jours).

En tant que citoyenne, je m'interroge. Certes, l'art a toujours vécu grâce au mécénat. Mais est-il normal que l'entretien et la présentation de notre patrimoine national soit dépendant d'intérêts privés ? Je n'ai pas de réponse à cette question, et je ne sais pas dans quelle mesure les entreprises influencent ou non les choix qui sont faits, en matière d'expositions notamment. Et peut-être mes inquiétudes sont-elles sans fondement.

En tant que visiteuse, je trouve que la présence des mécènes est de plus en plus visible, et cela me gêne, accentuant cette impression d'un monde entièrement marchandisé et régi par des intérêts purement commerciaux...

En attendant, les pages du Louvre sont assez réussies. Claires et lumineuses, elles donnent envie de venir visiter. L'information est plutôt bien présentée, et facilement accessible, ce qui n'est pas forcément simple lorsqu'elle est foisonnante. L'ambiance, spécifique, est cependant cohérente avec les brochures du musée. Et même si ça n'a rien à voir avec le webdesign (quoique... tout ce qui éduque l'oeil à la beauté y contribue certainement), je pense qu'il ne faudra pas manquer la rétrospective Ingres, du 24 février au 15 mai 2006. En tous cas, je vais me débrouiller pour y aller !

Libellés :

0 Commentaire(s) :

Enregistrer un commentaire