Pandora, toute la musique que j'aime

Est-ce que je vous assomme avec une définition du web 2.0 ? Non. Après tout, il y en a des dizaines sur Internet, il suffit de taper le mot clef dans Google, ou d'aller sur le site d'O'Reilly pour tout savoir, ou presque, sur ce nouveau concept à la mode, qui fait couler beaucoup d'encre dans les médias spécialisés.

Pandora est une application "web 2.0", et à mon avis une des meilleures. Elle permet à chaque internaute de se construire, gratuitement et sans publicité ni blabla entre les morceaux, une radio basée sur sa musique préférée. Il suffit d'entrer le nom d'un artiste, d'un album ou d'une chanson, et Pandora vous propose un programme constitué de musiques ayant les mêmes caractéristiques que celle que vous avez définie en point d'entrée. Vous y retrouvez bien sûr des morceaux de l'artiste que vous avez choisi, mais aussi des tas d'autres, très connus ou pas du tout, ce qui permet de faire des découvertes inédites : le plus grand charme sans doute de Pandora .
Vous pouvez infléchir le programme en notant au fur et à mesure les morceaux que vous aimez ou que vous n'aimez pas, et conserver vos préférés dans une liste de favoris, ou encore les acheter, sur iTunes ou Amazon.com, grâce aux liens directs fournis pour chaque morceau.

Rien ne vous empêche de définir plusieurs radios, pour changer de style selon l'humeur du moment, et l'éventail plus ou moins large de vos goûts.
Moi, j'ai commencé par entrer Radiohead, qui est sans doute mon groupe préféré, et c'est le programme que je préfère écouter. Je vous invite, il suffit de cliquer sur le lien ! Et si vous aimez, ne manquez pas de m'envoyer les liens vers les stations que vous aurez créées !

Si ce service est excellent, c'est qu'il est basé sur un véritable travail de fond, à la fois pour analyser la musique et construire la base de données de départ, puis pour l'enrichir en permanence de nouveaux artistes.
Son modèle économique est également exemplaire du web 2.0 : vous pouvez utiliser le service gratuitement, en acceptant de voir une partie de votre écran occupée par de la pub (souvent iTunes, et souvent assez belles d'ailleurs), ou souscrire un abonnement payant ($36 par an) si vous êtes allergique à toute publicité. Vos achats sur iTunes ou Amazon.com permettent également de financer le service, qui perçoit alors une commission.
On leur souhaite longue vie, non ??

Update : au hasard d'une autre recherche, je viens de tomber sur le très beau site "EspacesTemps.net", qui consacrait, quelques jours après ce message, une brève à Pandora : Un objet de recherche dans la boîte.

Libellés :

3 Commentaire(s) :

Enregistrer un commentaire