Mais que fait la police ?

Le choix d'une typographie est un acte important : il en va de l'impression produite par le document, de l'envie qu'aura le lecteur de plonger dans vos contenus, et de la lisibilité effective de vos titres et textes.

J'ai le souvenir d'heures passées dans les catalogues de polices, qu'on appelle aussi fontes, en référence aux caractères de plomb de l'imprimerie traditionnelle, pour choisir les typographies d'une brochure, d'une revue professionnelle, ou de la communication d'une marque. Je reste très sensible aux polices utilisées dans la presse, comme à l'image véhiculée par celles de la publicité.

Le web nous coupe un peu les ailes, même si le choix des polices standards que tout le monde peut lire s'est élargi depuis les débuts du web. Il reste le travail des bandeaux, bannières et logos, travaillés en images, où l'on peut utiliser des typographies plus personnelles. Et le web en revanche nous donne accès à des centaines de polices gratuites. Il en sort de nouvelles tous les mois, l'art typographique continuant de passionner les graphistes.

Ne pas oublier cependant qu'en la matière, l'abondance de biens nuit : pour qu'un document ou une page web soit élégant, lisible, et qu'on en repère bien la structure, on ne doit pas utiliser plus de 2 polices dans un même document. Les règles formelles préconisent les "sans serif", c'est à dire les typos droites, sans "patins" comme l'Arial ou l'Helvetica, pour les titres, car elles sont plus lisibles en grosses lettres, et les "serif", comme le Times ou le Garamond, pour les textes courants. Mais on peut transiger, sans oublier de jouer subtilement sur les tailles, les graisses, les espacements et les couleurs. Sur le web, et pour tous les documents qui se lisent à l'écran, éviter en revanche l'italique, mal restitué et souvent illisible.

Mais foin de bavardage : voici plutôt la liste de quelques sites où l'on trouve des polices gratuites, et la plupart du temps libres de droits, au moins pour vos pages personnelles. La consultation de la rubrique "Free fonts" de Smashing Magazine vous permettra d'en découvrir régulièrement de nouvelles.

  • Dafont.com propose plus de 7 000 polices en libre téléchargement
  • urbanfonts en annonce 8 000, et propose également un blog intéressant (pour anglophones), qui m'a notamment permis de découvrir cet excellent post sur la manière de renouveler le look d'une vieille typo en utilisant, via les CSS, les espacements et les bordures, ou encore celui-là, le tout sur le blog 3.7 designs
  • FontShop propose gratuitement quelques unes de ses polices en téléchargement gratuit, pour les utilisateurs qui s'enregistrent (gratuitement aussi)
  • exljbris dessine des (belles) fontes et les offre gratuitement sur son blog
  • Vitaly Friedman a sélectionné pour nous les 25 meilleures polices gratuites

Pour faire sa culture, on peut utilement consulter la sélection des "100 meilleures polices de tous les temps", avec le pdf téléchargeable de FontShop. Bon, ça cause Allemand, mais pour regarder des polices, pas besoin de comprendre ,-)

Libellés :

0 Commentaire(s) :

Enregistrer un commentaire